Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Valérie & Co

Valérie & Co

Mon quotidien, jour après jour, avec mes enfants, mes amours, mes emmerdes...


Donnez-moi le courage !

Publié par Valérie sur 5 Février 2013, 08:39am

Catégories : #AIDEZ-MOI

Je n'y arrive pas... Je ne peux m'y résoudre ! Le laisser partir... le garder encore un peu... le chouchouter, le rassurer... C'est trop dur ! Ce n'est pas juste... Je l'aime tant !

 

Recemment-mis-a-jour24.jpg

 

Avez-vous déjà été confronté à ça... devoir euthanasier votre compagnon ? Rien que d'écrire cela, j'ai les yeux remplis de larmes... J'ai le visage marqué, je n'arrive plus à réfléchir raisonnablement... ça me mine !

Commenter cet article

samdalia 06/02/2013 23:10


à te lire et à lire ce que tu dis aux autres, j'ai l'impression (mais évidemment ce n'est qu'une impression et je ne voudrais surtout pas que tu crois que je t'influences en quoi que ce soit) que
ton chat a encore en lui la force et de désir de rester auprès de vous encore un temps.....c'est sur qu'un chat montre moins sa souffrance, mais honnêtement je me dit que tu le sentirais s'il
souffrait le martyr et préférerait que tu abrèges ses souffrances.....enfin, je ne sais pas mais s'il veut un peu sortir, se déplace, dort sereinement et mange un petit peu, c'est que la vie est
encore un peu en lui.......j'espère vraiment que tu surmonteras ça...et que tu ne déprimes pas!!!!! soies forte, je sais que tu as vécu des moments pénibles et que ça s'accumule, mais garde la
tête hors de l'eau!!


bisous!

catiechris 06/02/2013 21:21


le bout du roulot, que te dire alors, si c'est ça ! je ne sais, mais je pense que quand même que ce passage difficile passé tu remonteras telle une vague.. 

Valérie 06/02/2013 21:27



Oui, je suis dans le creux de la vague... et j'ai hâte de remonter à la surface parce que je me sens bien ici alors il le faut ! Je m'occupe quand même, je refais la chambre de Justine
entièrement...



Valérie 06/02/2013 20:28


Votre message me touche énormément, j'ai en ce moment même ma chatte de 12 ans qui est souffrante et je m'inquiète pour elle mais je voulais avant tout vous faire partager mon vécu.Je n'en suis
pas à mon premier compagnon et à par un qui est mort par empoisonnement, les 2 autres ont dû être euthanasiés malheureusement, et c'est moi qui l'ai décidé le moment venu.L'un, âgé, souffrait
d'une tumeur à l'estomac, ne s'alimentait plus, je le bourrissais à la seringue, pour qu'il revomisse tout qq minutes après.J'étais enceinte de plus de 5 mois, ce fut terrible, j'étais minée de
le voir ainsi, je passais mon temps à nettoyer ses vomis et ses diarrhées, j'éatis épuisée moralement et physiquement, ma véto m'a guidée vers cette sage décision, il n'y avait plus rien à faire
de toute façon.Je n'ai pas pu l'accompagner jusqu'au bout, ds mon état, ce n'était pas recommandé.Avec du recul, je me dis que j'ai pris la bonne décision et rapidement(le temps d'un week end de
réflexion).En ce qui concerne le second, le pauvre avait le sida que sa mère lui avait transmis,c'était mon bb, je le sortais à la laisse comme un toutou pour le préserver, car il avait des
défenses immunitaires forcément plus fragiles qu'un chat ordinaire.Notre amour a duré 8 ans, 8 ans alors que son espérance de vie était estimée à 2 ou 3 si je l'avais laissé cavaler en pleine
nature.Forcément la relation tissée était fusionnelle.Chaque année, il avait sa période corticoide car baisse de régime de forme.Et puis, d'un coup, son état s'est dégradé.Il a commencé à
maigrir, à ne plus avoir d'appétit, après analyse, ses reins ne filtraient plus, son foie était atteint, bref, les injections se sont rapprochées pour finalement ne plus avoir d'effet et il
continuait lui aussi comme votre chat à ronronner(mais les chats sentent nos angoisses et c'est une façon pour eux de nous réconforter, la véto m'a dit que même en mourant, certains
ronronnaient).Comme je savais sa maladie incurable, là aussi, j'ai choisi d'abréger ses souffrances même s'il ne se plaignait pas, il était l'ombre de lui même, ne pouvait même plus sauter sur un
lit tellement il était faible.Je l'ai accompagné cette fois jusqu'au bout.Ce fut un déchirement...on se dit qu'on ne s'en remettra pas et puis au final, la vie reprend son cours.Il faut du temps
c'est sûr, après restent les photos et les bons souvenirs.Voilà, Valérie, je sais pas si mon témoignage peut vous aider.N'écoutez que votre coeur mais dites vous que les animaux n'ayant pas la
parole, ils ne peuvent pas nous dire leurs souffrances.Si votre chat n'est pas apathique, qu'il a encore qq forces, attendez encore un peu mais dès que ce ne sera plus le cas, il faudra le
laisser partir.Je me console en me disant que les chats ont 7 vies et que mes disparus n'en étaient qu'à leur première avec moi...Je vous souhaite beaucoup de courage pour les moments à venir.

Valérie 06/02/2013 21:23



Merci beaucoup, ça me fait du bien de vous lire... Aujourd'hui, il avait envie de manger, il a mangé quelques morceaux de poulet, ce n'est pas grand chose mais je me dis qu'il est toujours là,
avec des envies... Il demande aussi à sortir... même si ce n'est que 5 mn. Je me dis que tant qu'il y a de la vie en lui, je le garde avec moi et le jour où il faudra prendre la décision, je
prendrai sur moi... mais ce sera vraiment très dur !


Merci encore...



carole 06/02/2013 08:22


OH ma belle ton visage fait peine à voir... J'imagine comibien ça doit être dur de se résoudre à ce choix, mais s'il souffre ne serait-ce pas la meilleure solution pour lui? Ton véto t'a
conseillé de faire quoi ?? Douces caresses à chacha et des gros bisous de courage pour toi

Valérie 06/02/2013 09:20



Oui, tu as vu ma tête !!! J'ai l'impression de vieillir physiquement un peu tous les jours ! Le véto, si je l'avais laissé faire, l'aurait déjà euthanasié lundi ! Mais c'était hors de question,
mon chat se déplaçait dans la salle de consultation, regardait partout et est retourné tout seul dans sa boîte de transport...



Françoise 05/02/2013 23:51


Que te dire ? J'ai dû faire euthanasier deux chiens (l'un en 1988 et l'autre en juillet 2012) et c'est douloureux. Je pense toujours à mes deux animaux. La première m'a laissée encore plus de
chagrin et pourtant ce n'est pas d'hier, mais j'y pense.


A la fin, quand j'ai fait le choix, leur souffrance motivait la décision. Bien sûr, j'ai pleuré, comme toute la famille mais c'était humanité envers une bête que nous aimions.


Je crois qu'il faut savoir laisser partir celui qui est en fin de vie, animal ou humain. On peut aider ses animaux à abréger leurs souffrances, ce n'est ni cruauté, ni égoïsme... Il faut s'y
résoudre mais le choix est personnel.


Je te souhaite du courage et de prendre le plus sereinement possible la décision qui te semblera la meilleure.


Bonne nuit malgré tout.


Bises amicales.

Valérie 06/02/2013 11:02



Merci Françoise, je sais que le moment venu, j'espère le voir en tout cas, j'agirai comme il se doit, par amour...



samdalia 05/02/2013 23:00


ma pauvre Valérie...je suis bien désolée pour toi...


je crois qu'il faut que tu suives ton instinct, tout simplement........et te demander ce que ton chat voudrait que tu fasses pour lui...le sens-tu capable de finir ses jours auprès de vous?
sens-tu qu'il se sent "bien" et apaisé avec toi, sens-tu qu'il souffre au point de ne pas trouver le repos? au point de préférer partir chez le véto?? Tu dis qu'il dort avec toi ou au chaud?,
semble paisible? ...oui, sûrement qu'il souffre, mais est-ce-que cette douleur est intolérable pour lui, c'est là la vraie question...car de toute façon, il va mourir, inévitablement...c'est
juste la façon qui va changer...


tout ça, toi seule peux le savoir.......mais je t'envoie tout le courage nécessaire à une décision, quelle qu'elle soit et aussi à son départ, après une belle vie avec toi et ta
famille.....


avec tous les chats que nous avons eu (et perdu par accident ou maladie) nous n'avons abrégé les souffrances que d'un seul..et ce fut un évènement très dur...mais ce chaton devait avoir une
tumeur cérébrale, se fracassait contre les murs, hurlait de douleur, était aveugle etc...clairement nous devions le faire....


courage ma belle, bisous!!

Valérie 06/02/2013 09:17



Non, il dort dans la journée, il dort la nuit avec nous, entre nous deux... ça ne l'empêche pas de dormir. J'aimerais tellement qu'il mange un peu... Je sais que je lui ai donné une vie agréable,
j'ai toujours pris soin de lui, il est toujours venu vers moi quand ça n'allait pas. On dit que les chats vont se cacher mais pas les miens. Au début qu'il a commencé à avoir ses problèmes rénaux
et qu'il n'arrivait pas à uriner, il me le montrait en se mettant devant moi comme si il allait faire... J'ai bien compris qu'il y avait un pb. J'espère qu'il en fera autant quand il ne pourra
plus supporter ses douleurs. Je ne pensais pas souffrir autant et je crois que je suis en train de faire une dépression, je pleure quand je me couche, je pleure au réveil, dans la journée... je
deviens triste... Je crois que j'ai accumulé un peu trop de choses ces derniers mois et la coupe est pleine... Je m'oblige à bouger, à sortir, je refais entièrement la chambre de ma cadette...
mais j'ai le coeur à rien ! Merci d'être là... gros bisous



vivi 05/02/2013 21:11


Quand on laisse parler nos sentiments, nos angoisses ou nos peurs, plus rien rationnel. Je crois que je ferais confiance au véto.

Valérie 05/02/2013 22:01



Je lui fais confiance car il a voulu faire une prise de sang hier pour que je vois noir sur blanc son taux d'urée mais je lui ai dit que ce n'est pas la peine... je sais ! Et il est très anémié,
ça se voit aussi...



catiechris 05/02/2013 21:10


moi aussi je pleure tout le temps mes morts, je crois que nous sommes des hypersensibles c'est tout.


Sais tu que quand on pleure on évacue. On évacue le trop plein et bilan nous nous faisons du bien. Et puis pleurer pour son chat c'est aussi pleurer pour tous les autres problèmes pour lesquels
on a pas pleuré, et ainsi on se soulage de tout le reste et quelque part on se fait du bien.


 ne te pose pas de question, pleure, bientôt tu riras. 


Il n'y a pas longtemps, nous perdions une amie quand Elise nous annonçait une future naissance, cricri était très mal, je lui ai dis alors : voilà une mort et nous apprenons une naissance, tu
vois la vie continue, et se renouvelle.


Ton chat va mourir c'est certain, sur terre rien n'est définitif, tout à une naissance, une beauté, se fane et disparait (je pense toujours à une rose). Regarde autour de toi nous ne sommes pas
là pour durer, c'est ainsi et nous n'y pouvons rien. Il y a le cycle du renouvellement. Et je pourrai t'en dire ainsi pendant des heures, nous sommes si petits par rapport à l'univers, nous ne
sommes qu'un assemblage de particules, qui s'envoleront, soufflées par le vent, mais renaitront autrement ailleurs, différentes, mais toujours vivantes..


Pleure le ! et dis toi qu'un jour autrement il sera là ou autrement différent, mais présent. Enfin peut être le ressentiras tu autrement à ta façon mais qu'elle soit différente tu trouveras TA
solution.


Bises au chat et à toi.


 

Valérie 05/02/2013 21:57



A chacune des naissances de mes filles, il y a eu des décès de proches dans ma famille... Je sais bien que c'est le cycle de la vie. Pour évacuer, j'évacue... je suis au bout du rouleau je crois
!



Maria 05/02/2013 20:54


Je suis ton blog en douce depuis longtemps sans jamais mettre un commentaire je me suis trouvée seule face à ce grand dilem de l'euthanasie avec mon chien berger allemand l'année dernière au
mois de juin il avait 12 ans et demi, un gros chien qui avait beaucoup d'affection pour ses maîtres ,beaucoup de tendresse avec les enfants, pendant 12 ans nous avons tout partagé les bons et les
mauvais moments de la vie il a toujours été présent pour moi sans rien demander en échange .Noêl 2011 il tombe malade ne mange plus jusqu'au mois de juin 2012 je lui donnais à manger au
creux de ma main la complicité qui était déja grande c'était amplifiée que de larmes versées à le voir partir ainsi doucement , que d'amour partagé.....juin 2012 plus rien à faire la maladie
s'installait de plus en plus , son regard me suppliait de lui offrir le plus beau cadeau  qu'il attendait L'EUTHANASIE .....un vendredi matin dans mes bras les yeux remplis de larmes,
le  coeur serré il était simplement heureux de partir ce regard rempli de millles merci je ne l'oublierai jamais c'est peut-être ce regard qui m'a aidé à faire le deuil il restera pour
toujours mon BOUILLE  et je le remercie encore de m'avoir aidé 


Bon courage Valérie

Valérie 05/02/2013 21:55



Quand j'étais petite, j'ai eu aussi un berger allemand chez mes parents. Quand il est mort, j'étais mariée. Il était paralysé du train arrière et avait un cancer. Mon père l'a emmené chez le véto
et est revenu sans lui ! Quand je l'ai su, je suis rentrée dans une colère pas possible après mon père. Mais il avait eu le courage et avait beaucoup de peine aussi. Aujourd'hui, c'est moi qui
suis confrontée à ça et je ne trouve pas le courage ! Tout à l'heure, il s'est endormi dans mes bras, sa tête contre la mienne, je suis sûre qu'il ressentait ma peine...


Merci Maria, je repenserai à tout ce que tu me dis...



Mélissa 05/02/2013 20:31


Peut-être que quelque'un pourrait t'accompagner ou y aller pour toi, quelqu'un en qui tu as confiance, qui saura aussi le rassurer...


Bon courage.

Valérie 05/02/2013 21:56



Je ne veux pas l'abandonner ce jour-là même si je suis terrifiée ! Mais Olivier viendra avec moi je pense... et on le ramènera chez nous... Merci Mélissa



Mélissa 05/02/2013 19:59


Comme je te comprends...je sais que cette situation me pend au nez, ma chienne va avoir 13 ans...un jour ou l'autre je vais avoir la même décision que toi à prendre...


Personnellement , je ne supporterai pas qu'elle souffre c'est donc cet élément qui me donnera la force de décider...


Bon courage Valérie.


Gors bisous.

Valérie 05/02/2013 20:04



Le problème avec les chats, en tout cas le mien, il ne se plaint pas... Il reste dans son coin pendant des heures (sur le tapis du couloir parce qu'il est chaud), de temps en temps va dans la
véranda, rarement dehors faire un tout petit tour... La nuit, il dort contre moi jusqu'au matin... Il me fait encore des câlins, ronronne un tout petit peu. Le véto dit qu'il a mal à l'estomac,
que c'est pour cela qu'il ne mange plus... Il est vraiment très maigre, ça me fend le coeur... Mais j'ai tellement peur, une peur panique de l'emmener pour mettre fin à ses jours... qu'il me
regarde et là, je vais m'effondrer ! Je ne suis pas prête du tout... même si je sais qu'un jour proche, il va falloir...



Domm 05/02/2013 16:48


Je te comprends, j'ai dû prendre cette difficile décision il y a plusieurs années, pour Margot, ma chatte main coon....elle avait attrapée le sida du chat, pas de vaccin pour éviter cette
maladie, mais condamnée, elle ne mangeait plus, était amorphe, une prise de sang, diagnostic sans appel, alors j'ai pris la dure décision, j'en ai pleuré, avant, pendant et longtemps
après.....mais je n'avais pas d'autre solution, sinon la laisser mourir de faim, ce qui n'était pas envisageable pour les enfants et moi, ni même pour elle!!!!


Je te souhaite bon courage, je te fais de gros bisous et une dernière caresse à ton chat!!!

Valérie 05/02/2013 19:59



Merci Dominique, je ne sais pas ce que je vais faire... Il me fait toujours des câlins même dans son état alors difficile de se décider...



José 05/02/2013 15:20


S'il souffre il faut le faire... J'ai eu un chien, un lapin etc, ça fait mal...

Valérie 05/02/2013 19:58



Je sais bien mais je n'ai pas le courage ! Ca me fait peur !



catiechris 05/02/2013 13:26


Laisse le partir j ai perdu un chien comme ça c est la vie .la mort fait partie de la vie 


 

Valérie 05/02/2013 19:56



Je sais bien Catie mais je suis comme une gamine, je pleure tout le temps dès que j'y pense, je panique... La mort m'a toujours terrifiée et la séparation aussi ! Je dois avoir un problème non
résolu quelque part dans mon passé ! Ca m'étouffe, je panique...



AGNES 05/02/2013 12:44


Comme je te comprends, cette décision est vraiment difficile à prendre. Choisir de terminer ses souffrances c'est tout ce qui est positif par contre s'il ne souffre pas trop, je suis moins sûre
de pouvoir décider même si j'ai eu à le faire mais pour un chien.

Valérie 05/02/2013 19:55



Je crois que s'il ne réagissait plus du tout, s'il ne bougeait plus, j'aurais plus de courage mais là, c'est trop difficile



minouche 05/02/2013 12:13


Une seule question : souffre-t-il ? si oui, il faut être courageuse pour lui éviter de souffrir, si non, personne ne peut t'empécher de "profiter " encore un peu de lui...


j'ai du choisir, un moment, j'ai choisi de continuer à le chouchouter tant qu'il n'avait pas mal... et puis j'ai eu la chance qu'il s'éteigne doucement un soir, toujours sans avoir souffert.


de tout coeur avec toi, j'adore mon chat, mes chats, et je sais à quel point çà peut-être difficile comme décision à prendre

Valérie 05/02/2013 19:53



Je préfèrerais bien sûr qu'il s'éteigne à la maison... sans souffrance... D'après le véto, il doit avoir mal à l'estomac en permanence. Les chats ne se plaignent pas, pas facile de dire s'ils
souffrent ou pas. Le mien ne se nourrit plus depuis plusieurs jours, à part du lait mais de moins en moins. Il ronronne encore un  peu quand je le prends dans mes bras. Je ne sais quoi
faire, mon coeur ne veut pas et la raison me dirait d'arrêter tout ça ! Merci Minouche



Isabelle 05/02/2013 11:48


C'est sur que c'est une décision très dure à prendre, mais s'il souffre ??? courage pour ce moment difficile ...

Valérie 05/02/2013 16:20



D'après le véto que j'ai vu hier, il aurait mal à l'estomac tout le temps mais comment savoir s'il souffre !



cécé 05/02/2013 10:17


pas évident .... j'ai perdu mon chat dans d'autre circonstance (elle s'est fait écrasée) et je sais combien ça fait mal !! S'il souffre, je pense qu'il te remerciera de mettre fin à ses
souffrances après c'est un choix trop personnel pour te dire quoi faire !! Bon courage Valérie, je t'embrasse bien fort

Valérie 05/02/2013 15:01



Moi aussi j'en déjà perdu de cette façon,c'est terrible mais par la maladie, pas encore de cette façon ! Que c'est dur !



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents