Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Valérie & Co

Valérie & Co

Mon quotidien, jour après jour, avec mes enfants, mes amours, mes emmerdes...


Inquiétudes de maman...

Publié par Valérie sur 7 Décembre 2009, 14:37pm

Catégories : #QU'EN PENSEZ-VOUS

Ma fille ainée s'est enfin confiée à moi hier soir !

Elle est super angoissée, elle a peur d'aller au collège, elle a peur en classe, n'est pas à l'aise, ne veut pas prendre la parole, pleure parfois, elle a aussi peur des autres pendant les récré... Ca fait beaucoup de peurs tout ça !
Elle m'a dit tout ça avec des larmes plein les yeux, une boule dans la gorge... Elle s'est blottie contre moi... Elle m'a demandé si je ne pouvais pas lui faire l'école moi-même ou alors, pourquoi elle n'irait pas dans une école spécialisée... Elle ne se sent pas à sa place au collège, dit qu'il y a trop de changement, que cela la perturbe,...

J'avais bien remarqué que depuis quelques temps, elle était de plus en plus agressive à la maison, renfermée sur elle-même, qu'elle cherchait à s'isoler aussi,... et puis des petits problèmes survenant la nuit qui ont fait leur apparition !

Hier après-midi, elle était bizarre, comme angoissée, cherchant à s'occuper mais ne sachant quoi faire,... Elle a été perturbée parce que la maman de sa copine chez laquelle elle a passé la nuit lui a demandé de rentrer vers 13 h parce qu'ils avaient de la famille qui arrivait. J'ai trouvé cela normal mais pas elle, elle n'a pas compris pourquoi, s'est sentie exclue... Elle ruminait cela encore à 22 h !

Nous avons longuement parlé... Nous avons cherché ensemble comment nous pouvions améliorer le décor de sa chambre, les temps libres avec moi... Je lui ai aussi dit qu'elle pouvait se confier à certains professeurs quand cela n'allait pas, à l'infirmière du collège aussi... Sa prof d'anglais a une fille qui souffre du même problème alors elle peut comprendre et peut-être l'aider.
Il y a un évènement qui l'a un peu traumatisée aussi vendredi. Une de ses camarades qui habite notre village s'est faite agresser au collège par des petites merdeuses qui l'ont quand même très malmenée au point qu'elle a dû rentrer chez elle et aller chez un médecin. Ces mêmes gamines ont apparemment déjà embêté ma fille...  et je crois que maintenant qu'elle sait jusqu'où cela peut aller, elle a encore plus peur !

Ce matin, je me suis donc rendue au collège et j'ai pu discuter avec la conseillère d'orientation et l'infirmière qui l'ont déjà reçu parce qu'elle voulait rentrer à la maison pour des raisons diverses et différentes à chaque fois, une façon de s'échapper ! Je leur ai expliqué tout notre long et lourd parcours déjà, depuis sa toute petite enfance... sa peur du milieu scolaire, son inaptitude à rentrer dans le moule qu'on leur impose... Elles m'ont bien écouté et m'ont rassuré en me disant qu'elles seraient attentives au moindre signe de panique... Elles m'ont conseillé de la faire suivre par un psy privé, que peut-être cette fois elle serait d'accord pour coopérer... Il y en a une qui m'a demandé si on m'avait déjà parlé d'autisme à son sujet ! Non, bien sûr que non ! Mais c'est vrai qu'il y a des choses qui font qu'on peut se poser des questions... Du coup, je fais des recherches sur internet et j'essaie de comprendre ce qui peut se passer. C'est bien moi qui avais trouvé il y a 6 ans qu'elle faisait des terreurs nocturnes avec somnambulisme alors qu'aucun spécialiste ne nous donnait de réponse. Les signes étaient pourtant tous là, exactement comme cela est décrit mais on me disait qu'elle faisait des caprices ! Cela a duré plus de 3 ans ! C'est fini... enfin j'espère ! Quand à 5 ou 6 ans, en jouant, elle disait qu'elle voulait mourir, quand elle avait des visions plus que bizarres et effrayantes, on me disait aussi qu'elle allait bien ! Ca fait maintenant 7 ans qu'on cherche ce qu'elle a, ce qui ne va pas et jamais nous n'avons eu de réponse !

Si je vous raconte tout cela, tout d'abord c'est parce que ça me soulage de mettre des mots sur ces maux que je vis quotidiennement et ensuite parce que je me dis que je ne suis pas la seule et que peut-être quelqu'un me dira, je connais ce genre de problème...

Elle m'en fait voir de toutes les couleurs mais c'est ma fille et de la voir si malheureuse et mal dans sa peau me fait beaucoup de peine. Je ferais n'importe quoi pour que, enfin, elle se sente bien, qu'elle me dise qu'elle est heureuse.
J'ai lu tout à l'heure que certains enfants autistes l'étaient devenus suite à une dépression de la maman... Et je me suis toujours demandée si, à mon accouchement, quand on m'a raté la péridurale, il n'y aurait pas eu des conséquences sur sa perception des émotions. La douleur provoquée par la brèche était si intense que j'ai cru que j'allais mourir et à deux reprises, on m'a ramené au bloc pour essayer de colmater cette brèche et je laissais donc ma petite dans les bras de son papa. Je ne pouvais pas me lever pour m'occuper d'elle, de retour à la maison, je la changeais en me mettant à plat ventre, je la faisais glisser sur moi pour la prendre, je ne pouvais pas me tenir ni debout, ni assise. Cela ne lui aurait-il pas laissé des souvenirs, enfouis dans son inconscient ?

Vous allez penser que je vais loin dans ma réflexion mais ça, une collègue m'en avait déjà parlé et je n'y avais pas prêté plus attention que cela...

Bon, elle va bientôt rentrer du collège et je vais essayer d'être au plus près d'elle, à son écoute, suivre certains conseils glanés sur internet...

Merci de m'avoir lue jusqu'au bout !

Commenter cet article

angelea 13/12/2009 09:24



Je viens de lire ton billet et tous tes commentaires et je rajouterais juste que je te trouve une maman exemplaire avec tes doutes et tes failles mais c'est certainement ce qui fera que tu pouras
aider ta fillle parce que tu es très bien plaçée pour comprendre qu'elle se sente mal et que c'est déjà énorme !!!!
Et puis tu ne te caches pas derrière tes souffrances, tu acceptes aussi les siennes ...
Pour ce qui est de la culpabilité, j'en connais un rayon mais c'est tellement facile de tout nous mettre sur le dos !!!!
Et en ce qui concerne les psy, j'ai attendu d'avoir 30 ans pour trouver la bonne !!!!
Et je ne la lâche plus !!! Rires
Alors bon courage, ne désespère pas et prends soin de toi !!!!
Je t'embrasse fort !!!!




Valérie 13/12/2009 19:16


Non, je ne désespère pas mais il y a beaucoup plus de bas que de haut ! C'est pénible d'être comme ça tout le temps... Et puis, se sentir coupable tout le temps, ça empêche d'avancer, d'aller de
l'avant... Bon courage à toi aussi, bisous


catiechris 09/12/2009 19:39


une belle adhésion et de beaux messages pour toi !
ma mère me disait tout le temps : tu comprendras quand tu seras mère! "bisous


Danielle 09/12/2009 17:07


Avec mon fils Olivier, ça n'a jamais bien été, à part dans sa toute petite enfance, mais il était déjà dans sa tête... Il est distrait, dans la lune, il oublie tout, n'est jamais concentré, se fait
constamment engueuler parce que les frictions sont quotidiennes, a une estime de lui qui descend, ses profs nous convoquent sans arrêt parce qu'il a de bonnes notes mais un comportement de défi
envers l'autorité... Il est toujours dans son monde, on dirait qu'il vit à côté de nous, pas avec nous mais dans un monde près de nous... et nous l'avons amené voir des psychologues et des
pédopsychiatres, et à chaque fois on nous dit qu'on ne voit pas la raison de la consultation, qu'il n'a pas de problème, qu'il est mature, etc... Pourtant, il n'a pas d'amis, il est sérieux, ne rit
jamais, a peur de tout et surtout des autres, je suis certaine qu'il a de réels problèmes et que le fait qu'on nous culpabilise nous au lieu de l'aider ne fera qu'empirer les choses...

Si je te dis tout ça, en plus de pouvoir me vider le coeur c'est surtout parce que je sais bien que le système de santé ne veut aider que les enfants qui ont de tels problèmes qu'ils sont visibles
et palpables d'entrée de jeu. Question d'argent? De compétence? Je ne sais pas, mais je ne me sens pas épaulée sur cette question et je peux très bien comprendre comment tu peux te sentir. Ta fille
se confie à toi, c'est déjà une bonne chose.

Tout ce que tu peux faire, je pense, c'est de l'aider à grandir, de l'aimer, et de l'écouter.

Je t'embrasse!


Lisa 09/12/2009 16:41


Je n'ai pas de conseil à te donner, mais je pense que la meilleure chose à faire est de voir un pédopsychiatre, qui vous aidera à y voir peut être un peu plus clair ; je ne pense pas que tu pousses
la réflexion trop loin, et il est sûrement utile de préciser les difficultés de ton accouchement au pédopsy. Je crois aussi que ce n'est pas inutile que ses profs et le personnel du collège
soient au courant de ses difficultés, pour qu'ils la ménagent et la comprennent.
Courage ! Il n'y a pas de problème, il n'y a que des solutions ... le psy vous aidera peut-être à les trouver.


momodemo 09/12/2009 15:49


Je n'ajouterai rien en tant qu'homme, tu as je crois les bons conseils d'autres mamans plus à même que moi pour te conseiller. Un bon premier pas est franchi si déjà elle a éprouvé le besoin de te
parler, mais je pense qu'il lui faudrait une aide extérieure.
Courage
Bisous 


nawel 09/12/2009 00:11


Coucou Valérie, j'espère que ça va un peu mieux aujourd'hui!!
Merci pour le genti com, je transmet tes voeux à mon fils, c'est très gentil
Des bisous ma Valérie et une bonne nuit


Jacques l'Ardéchois 08/12/2009 18:16


Difficile pour moi de te donner des conseils, mais j'apprécie particulièrement le commentaire d' Annie ...
Tu es une maman formidable, et surtout reste toujours à l'écoute...
Bises  


Valérie 08/12/2009 21:43


Merci Jacques ! Je fais ce que je peux en effet !


Bool 08/12/2009 15:12


Coucou Valérie !
Je pense que le conseil qu'on t'a donné au collège, d'aller voir un psy privé, ne sera pas inutile. Ta fille souffre et trouver la cause du problème sera déjà un grand soulagement pour elle, et
pour toi.

Courage à toutes les deux !! J'espère que ça va aller mieux... Donne nous des nouvelles daco ?

Gros bisous,
Bool

PS : je t'ai répondu sur mon blog à propos du don de moelle


Valérie 08/12/2009 21:44


Eh bien écoute, depuis hier, ça va un peu mieux elle et moi... Elle fait des efforts !


Rébecca 08/12/2009 14:58


Hello,
et bin ma pauvre, c'est pas facile tout ça ! Justement on parlait des phobies scolaires avec ma belle-mère qui est prof de math en collège-lycée. Elle était super heureuse de voir enfin sourire une
élève qui n'avait pas souri depuis 2 ans. C'est pas facile l'adolescence, les ambiances de collège...
Si tu veux en discuter avec elle, je te donne le lien de son blog : 
http://nicolibri.over-blog.com/ 
Son blog est dédié à toutes les femmes qui veulent partager leurs joies, leurs soucis...
Bisous et bon courage. Je pense fort à toi. 


Valérie 08/12/2009 21:49


Merci Rébecca ! Je vais aller voir son blog, ça peut aider, on sait jamais... Une prof de math en plus, c'est le point faible de ma fille, et j'ai rendez-vous avec sa prof jeudi soir pour en
discuter... Merci pour le lien ! Bisous


chris spé 08/12/2009 09:20


hello... cela m'inspire plusieurs chose... je tiens à préciser que ce ne sont que des hypothèses et pas de vérité. tout d'abord, ta gamine entre dans l'adolescence et il y a pas mal de changements
hormonaux à cette période... il faut parfois laisser le temps de ses "caler" (s'habituer à son nouveau corps, ses nouveaux modes de pensées, la fin de l'enfance qui s'annonce etc...)...
ensuite, elle semble vraiment flipper par rapport aux "terreurs" de l'école (peut-être est-elle embêter réglièrement par ces petites chieuses?)... enfin, et je suis d'accord avec les personnes que
tu as rencontré, n'hésite pas à aller voir un psy, nous ne sommes jamais les meilleurs juges quand il s'agit d'histoires aussi complexes nous concernant... je concluerai en te disant de ne pas te
mettre trop la pression non plus hein... ta gamine a besoin d'un pilier, va pas nous péter une durite ;-) prends bien soin de toi...


Valérie 08/12/2009 21:54


Merci Chris ! Effectivement, elle est embêtée par ces "chieuses" au collège, régulièrement peut-être pas, mais de temps en temps. Ma fille est grande mais ne sait pas se défendre, les autres lui
font peur... alors elle se défoule à la maison... Elle nous crache sa colère ! Elle ne veut pas que son corps change, elle ne veut pas en entendre parler ! J'essaie de moins me prendre la tête
depuis deux jours, et finalement, ça ne va pas trop mal ! J'ai eu une petite alerte "cardiaque" inquiétante la semaine dernière et je n'ai voulu voir personne... Il faut que je me ménage, je le
sens bien !


Alex 08/12/2009 08:09


Je ne sais vraiment pas que te dire, je ne suis pas psy, n'y connais pas grand chose aux enfants. Je pense qu'il faut surtout que tu sois là pour elle, ce que tu fais déjà très bien d'ailleurs, et
que tu essaies en effet de la faire voir par un psy. Mais ne la force pas, il faut qu'elle en ait l'envie, sinon ça ne vais pas servir à grand chose.
Désolée de ne pas pouvoir t'aider plus. Bisou


Valérie 08/12/2009 21:55


Tu sais, tu me soutiens à ta façon... en étant là, à chaque fois, c'est important aussi... Alors merci beaucoup ! bisous


prinprenelle 08/12/2009 07:58





Aux études, j'étais parail que ta fille .
jE ME Suis fais prendre aussi par une bande de filles et j'étai aussi timide en classe et dans la cour .
Tu peux voter pour moi par ICI Stp .



Valérie 08/12/2009 21:56


Oui, je vais le faire... Bisous


nawel 07/12/2009 20:20


J'ai lu attentivement et jusqu'au bout Valérie. Une chose déjà ressort, c'est qu'un premier pas est franchit et il est très important. Le dialogue avec ta fille! surtout reste sur cette option qui
est de parler et encore parler avec elle, elle en a bien besoins et toi aussi!
Une chose aussi ne laisse jamais personne dire que c'est de ta faute, car ce n'est pas vrai!! ne culpabilise pas! être maman c'est pas évident certe! mais tu es une bonne maman! les épreuve de la
vie tu dois les passer c'est comme ça, la loi de la nature je pense!
Les médecins, ne sont pas toujours au top et j sais de quoi je parle!!j'ai eu des soucis également!!
Si elle accepte de consulter un psy, c'est bien!! mais sinon ne la force pas!!
Bon courage Valérie et si tu veux en parler, tu as mon mail, je suis là pour t'écouter.
Des gros bisous et une bonne soirée!


Valérie 08/12/2009 21:59


Non, je ne la forcerais pas à voir quelqu'un si elle ne le veut pas car ça ne servirait à rien ! Je vais lui en parler... j'attends un peu car pour l'instant, on renoue le dialogue toutes les 2 et
elle fait beaucoup d'effort... Ca fait du bien quand même... Merci pour ton aide et ton soutien... Gros bisous


Annie 07/12/2009 19:58


J'ai lu jusqu'au bout parce que ce que tu vis, je le vis aussi mais d'une autre maniere. Depuis de nombreuses années, mon fils a des problemes de surpoids. On a consulté, on l'a fait suivre par un
psy. A chaque fois on me dit que tant que mon fils ne mangera pas normalement, il ne pourra jamais maigrir. Je me suis toujours demandé pourquoi ce petit garcon a commencé a grossir alors qu'il
n'avait que 2 ans et demi. Aucun medecin ne m'a donné la solution. ils m'ont accablée, je me suis sentie et je me sens encore seule. Coupable et vraiment mal. je suis si triste de voir mon fils
souffrir et vivre de cett facon. Il est malheureux et souvent rejeté par les autres. Malmené en classe et moqué a la récré. Parfois meme frappé par d'autres enfants. Je fais tout ce que je peux
pour l'aider mais je ne peux rien faire sur son physique ! et puis il y a quelques semaines, je lui ai pris un RDV chez mon ostéopate car il avait mal au dos. Il a tout de suite compris le probleme
et en quelques minutes m'a dit que mon fils avait un déreglement hormonale. qu'il pourrait l'aider et qu'il me donnait l'adresse d'un medecin compétent qui connait ce genre de probleme et qui fera
tout pour l'aider. On a beaucoup discuté et il a parlé avec mon fils comme aucun medecin ne lui avait parlé. En lui expliquant les choses et pas en le culpabilisant. Il a été vraiment génial. Je me
suis sentie vraiment bien a ce moment la. Je me suis dit que quelqu'un avait enfin compris notre probleme, quelqu'un nous prenait enfin au sérieux. Ca m'a fait tellement de bien.
Après toutes ces années, j'ai enfin trouvé une personne qui m'écoute et qui me comprends et ca a été vraiment par hazard.
Je suis sure que tu vas trouver quelqu'un qui vous prendra au sérieux et qui pourra vous aider. Malheureusement les medecins compétents sont de moins en moins nombreux, mais il ne faut pas
desesperer.
En tous cas je te conseille vraiment de l'emmener voir un pedopsychiatre. Tu verras le bien que ca va lui faire. Celle de mon fils l'a drolement aidé a des moments difficiles de sa vie. Des choses
que je n'aurais jamais pu déceler moi meme. Des choses qu'il n'aurait jamais dit a ses parents. Alors vraiment je te le conseille, ca peut lui changer la vie. Elle fera un et tu pourras savoir si
jamais elle souffre d'un probleme particulier. Tu sais mon fils a ce genre d'angoisses et tu sais a quoi c'est du ?? il surdoué ! Je l'ai appris en allant voir ce pedopsychiatre a ses 5 ans. Et
etonnement ces enfants si intelligents sont bourrés de peurs inexplicables et d'angoisses. Surtout la nuit ! Mon frere est surdoué aussi et a ce genre de probleme encore a 23 ans !
Alors vraiment consulte ! tu seras peut etre très étonnée mais surtout soulagée de pouvoir mettre des mots sur tout ca.
Oups j'ai fait un peu long... désolée !
Enfin si tu veux en parler tu as mon mail !
Bisous
Je te souhaite bon courage.


Valérie 08/12/2009 22:06


J'ai pensé également à l'emmener voir un ostéopathe car ils arrivent à voir des choses que les médecins ne voient pas... à dénouer des tensions ! Elle en a déjà vu un mais il y a trois ans, il faut
y retourner... Des pédopsychiatres, elle en a vu deux différents déjà, mais cela n'a rien donné du tout... L'un voulait la mettre sous "Ritaline" et que je lise des livres psys à 75 € les
visites... L'autre m'a dit au bout de 10 séances qu'elle allait bien alors qu'elle ne parlait que de mort, qu'elle faisait des terreurs nocturnes, et j'en passe... Du coup, j'ai hésité mais bon,
ils ne sont pas tous pareils, heureusement ! Pas facile pour les enfants quand ils ne rentrent pas dans le moule, que ce soit à l'école ou avec les copains... les moqueries les touchent et les
blessent souvent pour très longtemps... J'espère que tout va bien aller pour ton fils également... Merci de ton témoignage... Gros bisous


catiechris 07/12/2009 19:29



évidemment beaucoup d'inquiétudes et de questions, je te comprends, mais je ne sais que te dire, sinon que tu peux essayer aussi l'ostéopathie,
 sinon ça été super de se revoir,
 ma fille m'a dit que tu étais super sympa, et elle était contente de te rencontrer, j'ai hâte d'offrir ton cadre et je serai fière de dire que c'est toi qui l'a fait, tu vois dans les
moments difficiles il y a toujours quelque chose de bon, je te souhaite une bonne soirée,



Valérie 08/12/2009 22:08


Merci Catie... Je refais un marché de Noël finalement dimanche... on verra bien ce que ça donne ! Et pour l'ostéopathie, je vais essayer d'en trouver un par ici, ça ne peut pas faire de mal de
toute façon et pourquoi pas pour moi aussi...


maryvonne 07/12/2009 19:03


J'ai lu attentivement et jusqu'au bout, ma chère Valérie. Il y a un énorme pas de fait en renouant le dialogue et la confiance entre ta fille et toi. Ne lache plus ce fil entre vous, c'est le plus
important. Je suis sûre qu'alors, vous trouverez la clé. J'ai connu cela et je veux juste te dire une chose FONDAMENTALE : N'accepte jamais qu'on te culpabilise, toi , la maman, pour quoique ce
soit...pas assez de présence, un traumatisme à la naissance, une dépression. On peut toujours trouver plein de choses qui te feront culpabiliser et CA NE SERT QU'A SE FAIRE DU MAL.Au contraire,
j'ai trouvé personnelleemnt une partie de la clé avec mon fils quand le psy qui me suivait moi m'a dit : Maryvonne, vous avez le droit d'être heureuse...Alors Valérie, n'hésite pas à te faire
accompagner toi, car c'eszt aussi important que ta fille. Je te fais de gros bisous


Valérie 08/12/2009 22:21


C'est vrai qu'à force, on pense qu'on élève mal nos enfants, qu'on ne fait pas ce qu'il faut, etc... Et puis depuis lundi, je me suis pas mal documentée et si elle souffre d'une pathologie psy
quelconque, je ne dois pas remettre en cause ma façon de l'avoir élevée, ni mes compétences de maman... je ne peux pas tout résoudre... Depuis dimanche soir, elle est beaucoup plus proche de moi,
c'est agréable, ça change surtout ! Elle a même fait une bise à Olivier alors qu'elle refusait tout contact ! Je sens qu'elle veut faire des efforts alors il faut que j'en profite pour mettre en
place des choses... Mais je ne vais pas m'oublier car la semaine dernière, je sentais bien que j'étais surmenée et un soir, j'ai eu comme une petite alerte, très inquiétante selon Olivier mais je
n'ai pas voulu qu'il appelle le 15... Compression dans la poitrine, difficulté à respirer, mal au bras, pendant un bon moment et puis c'est passé... Je ne sais pas pourquoi mais je le sentais... La
prochaine fois, j'irai consulté ! Il y a des antécédents familiaux alors il faut que je fasse attention !
Merci pour ton soutien Maryvonne... Tes conseils me sont toujours d'une grande aide... Gros bisous


Domm 07/12/2009 18:31


Difficile tout ça, et je ne sais quoi "te dire" difficile bien sûr pour ta fille mais je ne connais pas du tout ce genre de situation, j'en suis désolée
Je te souhaite malgré tout, une bonne soirée avec ta, tes filles...


Valérie 08/12/2009 22:23


Je te souhaite une bonne soirée à toi aussi... Et tu sais, ça me fait plaisir que tu sois toujours là... Tu fais partie de mon "univers" depuis le début quasiment et je t'apprécie beaucoup... Gros
bisous


anne 07/12/2009 17:08


Je ne sais malheureusement quoi te dire sinon de surveiller ta fille, mais tu le fais déjà.
Moi aussi je me suis renfermée en classe car je ne m'y suis jamais sentie bien et maintenant, j'ai un mal fou à extorioriser ce que je ressens et çà fait parfois très mal. Bon courage à toutes
deux.
Bisous


Valérie 08/12/2009 22:24


Merci Anne... Le sport aide beaucoup certaines personnes à se sentir mieux dans leur corps et dans leur tête... As-tu essayé ? Gros bisous


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents