Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Valérie & Co

Valérie & Co

Mon quotidien, jour après jour, avec mes enfants, mes amours, mes emmerdes...


Savoir dire non... à ses enfants !

Publié par Valérie sur 9 Février 2011, 14:45pm

Catégories : #QU'EN PENSEZ-VOUS

non.jpg

Voilà un premier thème sur lequel je vous invite à donner votre avis sur mon blog ou en écrivant un article sur le vôtre... Vaste sujet de débat ! 

 

L'idée de ce thème m'est venue en regardant une émission il n'y a pas longtemps et là, je me suis mise à cogiter là-dessus et en écoutant les parents désemparés, j'étais abasourdie...

 

Beaucoup de parents culpabilisent en refusant quelque chose à leur enfant, ils ont peur de perdre leur amour entre autre...

 

Mais dire non à son enfant, c'est l'aider à se construire, lui donner la possibilité d'avoir envie de quelque chose, de patienter, d'apprécier...  Il ne faut pas céder à leurs exigences immédiatement.

 

Accepter tout pour avoir la paix, par peur des conflits les fait devenir capricieux et engendre bien souvent des problèmes de sociabilisation à l'école, ou bien avant, à la garderie... mais aussi au sein du couple bien souvent !

 

Poser des limites à ses enfants les sécurise, ils savent ce qu'ils doivent faire ou ne pas faire, c'est un acte d'amour... Comme j'ai déjà eu l'occasion de l'entendre, il ne faut surtout pas leur dire : "Bon, ok, tu as gagné !"... Là, c'est la porte ouverte à toutes sortes de débordements car l'enfant n'a pas de limite et justement, les cherche !

 

Les enfants "rois" deviennent bien souvent des enfants "tyranniques" et quand les parents craquent, ils ont vite fait de déceler leur point faible et de devenir ainsi de plus en plus tyranniques avec eux. (Ma fille ainée me teste plus que jamais en ce moment justement !)

 

J'ai souvent remarqué que les enfants habitués au NON regardaient d'un "mauvais oeil" les familles où le NON est proscrit. Ils se rendent compte d'eux mêmes que les enfants sont capricieux et du coup, ne voient plus les choses de la même façon chez eux. Ils comprennent mieux... Lorsque je faisais mes courses avec mes 2 grandes filles qui étaient petites à l'époque, il n'était pas rare que l'on voit ce genre de comportement aux caisses des grandes surfaces, des caprices où l'enfant se roulait parterre, hurlait pour avoir un paquet de bonbons. Pour moi, les choses étaient claires dès le départ : on ne réclame rien et, en général, je n'avais aucun problème de ce côté-là. Elles observaient la scène avec des yeux tout rond et me regardaient, presque gênées pour les parents de ces enfants capricieux !

 

L'erreur à ne pas faire, c'est de déléguer son rôle de parent à son enfant... Savoir dire non à son enfant et l'énoncer clairement et de façon constante, c'est se respecter soi-même, c'est s'affirmer en tant que parent protecteur, éducateur... Bon, on fait tous quelques entorses à ces règles mais il faut que cela reste exceptionnel !

 

La société de consommation actuelle fait qu'aujourd'hui les enfants ne savent plus attendre. Par exemple, grâce à Internet, plus besoin d'attendre pour parler aux copains... ils vont sur "MSN"... La publicité à la télévision n'aide pas non plus les parents, faut bien l'avouer. Ma petite, en ce moment, à chaque fois qu'elle voit un gâteau lors des pages publicitaires, me demande de le lui acheter. Je lui réponds, suivant ce que c'est, que ce n'est pas spécialement bon et meilleur que ce que je prépare et si elle insiste, qu'elle le veut tout de suite, je lui dis non. En général, elle n'insiste pas trop... Mais il serait tellement facile de tout accepter devant leur petite bouille.

 

Et surtout, ne pas culpabiliser... Moi, je leur dis qu'elles ne manquent de rien et que le reste, eh bien, si elles le veulent vraiment (les grandes), qu'elles se l'achètent elles-mêmes. En général, elles y réfléchissent à deux fois , ça les calme vite...

 

Toutes ces belles paroles n'engagent que moi, et parfois, j'avoue avoir même faibli car nul n'est infaillible... ça se saurait !

 

Qu'en pensez-vous ? Comment ça se passe chez vous ? Avez-vous des problèmes pour dire non à vos enfants ?

 

savoir-dire-non.jpg

 


Un livre qui illustre le thème abordé... et savoir dire non, pas seulement à ses enfants mais aussi à son entourage professionnel ou amical... Je ne l'ai pas lu encore mais je pense qu'il me serait très utile pour arriver à m'affirmer, justement, dans ma vie professionnelle où je me suis si souvent faite avoir par faiblesse, par des tyrans !

Commenter cet article

Mélissa 12/02/2011 19:13



J'arrive un peu tard mais je voulais dire que je suis d'accord avec tout le monde (j'avais lu tous les commentaires une nuit calme au boulot mais j'avais pas pu laisser de com. ) et que moi aussi
j'ai toujours su dire non à ma fille et que j'en suis heureuse quand je vois l'ado qu'elle est devenue!


Bisous.



Valérie 12/02/2011 21:48



Oui et malgré tout, quand ils sont ados, ils essayent de parvenir à leurs fins avec d'autres procédés... Mais les acquis sont là...


Merci... Bisous



samdalia 11/02/2011 14:40



je te souhaite bon courage pour ce début de traitement alors...c'est jamais évident....j'espère que tu n'as quand même pas trop d'effets secondaire et qu'en tout cas, ils s'estomperont VITE
!!!!!!


bises!!!



Valérie 11/02/2011 21:24



Oui, je pense qu'il faut que je m'y habitue... Merci Sam, bisous



catiechris 11/02/2011 11:02



Si je comprends bien ton article c'est savoir dire non aux tentations qui nous sont faites tous les jours par de nombreux biais, bien sûr tu as raison, il faut recadrer expliquer, diriger,
orienter. C'est déjà pas facile pour nous tout s'accélère et nous voulons aller aussi vite que le reste. Notre philosophie de vie, notre manière de vivre nous freine mais les enfants sensibles et
cibles comment les freiner, dire non parfois ne suffira pas, il y a l'âge, la maturité du cerveau à prendre en compte. Etre un bon parent ça s'apprend avec ses enfants ou grâce à eux... Si ta
ligne de conduite est claire dans ta tête tes enfants suivront, je le pense parce que je le vis, mes enfants ont bien grandis et je suis assez fière du résultat. Le non je dirai donc que c'est
aussi l'exemple que nous leur donnons...



anne 11/02/2011 08:34



Ben moi j'ai du mal à dire non... et je me rends compte aussi qu'on dit souvent non aux enfants dans notre vie d'aujourd'hui, car il y a tellement de tentations et la vie n'est pas tellement
faite pour les enfants (le shopping, les longs trajets, toutes les choses qu'on voit et qu'on ne peut pas avoir)...


Je fais tout un travail pour dire des non qui aient du sens et pas par principe. par exemple s'ils veulent aller dehors sans manteau s'il gèle je les laisse faire... pas besoin de dire non ils
reviennent vite le mettre et je n'ai plus jamais à argumenter. Et si ils sont bien comme ça alors qui suis je pour leur dire quand ils ont froid ou non ? Ainsi en les laissant faire leurs
expériences je me rend compte que bien des interdits sont inutiles... et que beaucoup de nos non sont par rapport à nos peurs à nous d'être dérangés... on ne veut pas que nos enfants soient
malades... pourquoi ? parceque ça fiche toute la routine en l'air... d'autant plus si on travaille. Le caprice au supermarché... ça dérange qui ? nous parents qui passons pour de mauvais
parents...


Par contre lorsqu'il s'agit du bien être des autres autour je ne transige pas - donc on enlève ses chaussures pour pas salir la maison, on ramasse ses déchets etc... même si parfois il faut se
battre.


Dans les magasins mes enfants font parfois des caprices. Je ne les juge pas pour ça, je pense qu'ils ont le droit d'avoir envie de quelque chose et d'être déçus de ne pas pouvoir l'avoir. Petit à
petit j'essaie de leur apprendre à maîtriser l'émotion mais pas à la refouler. Par contre je leur laisse toujours le droit de demander car je pense que dans la vie si on ne demande rien on n'a
rien... alors ça doit commencer à la maison, même si du coup moi je dois me retrouver à dire plus souvent non et ça me rend la vie plus difficile.


Bien sur il faut des limites mais pas forcément trop strictes. Par exemple mes enfants peuvent jouer et faire du bruit en général mais si un soir je suis trop fatiguée et que le bruit
m'insupporte ils comprennent très bien que ce soir là il faut qu'ils jouent en silence. La règle n'est pas toujours la même, elle dépend simplement du bien être de toutes les personnes en
présence et ça marche plutôt bien - mes enfants entre 3 et 7 ans ne semblent pas avoir de problème pour le comprendre... et moi j'ai la même souplesse avec eux, si un soir ils ne veulent pas
aller à leur activité ou ils sont trop épuisés pour les devoirs on diffère ou on annule. Parfois si j'autorise une exception à une règle sans logique alors là j'ouvre la porte à bien des
problèmes par la suite... et là je rejoins les autres commentaires il faut être très cohérent.


Bien entendu tout ça n'est pas toujours facile, on s'énerve parfois et on manque de patience. Mais l'important pour les enfants c'est que les principes soient clairs et surtout à mon avis qu'ils
s'appliquent aussi bien aux parents qu'aux enfants.


Alors biensûr des limites pas pas jusqu'à l'étouffement...


pardon pour ce commentaire un peu long mais c'est un vaste sujet !



Valérie 11/02/2011 09:49



Merci Anne pour ton intervention qui diffère un peu des autres... Un peu mais je te rejoins aussi quand tu dis qu'il ne faut pas forcément poser des limites trop strictes... C'est un peu mon
cas... mais cela me joue des tours aujourd'hui avec mon ado ! Ce que nous appliquons avec de jeunes enfants est parfois remis en question quand ils deviennent adolescents ! Les miennes aussi ont
le droit de faire du bruit en jouant mais je suis souvent obligée d'intervenir car ça devient vite n'importe quoi et cela m'indispose beaucoup... surtout en ce moment ! Moi aussi, elles ont
essayé dans les magasins mais quand elles en ont vu d'autres faire des caprices, elles ont compris que c'était ridicule... Parfois, pas besoin d'en rajouter... Pour l'habillement, avec les
grandes, je n'ai plus tellement d'autorité mais ça maintenant, c'est à elles de voir... avec la petite, je ne lui laisse pas le choix car elle est trop souvent malade... Mais pareil, quand elle a
de la fièvre, elle se déshabille d'elle-même pour réguler sa température, je la laisse faire, elle sent mieux que moi pour ça... Merci encore Anne... Tout va bien chez toi ? Je t'envoie plein de
bisous...



samdalia 10/02/2011 23:33



c'est marrant, l'autre soir dans la salle d'attente du pédiatre j'ai lu un article à ce sujet!


je pense comme toi...et surtout, il est évident et prouvé qu'un enfant à BESOIN de limite, c''est vital pour lui, sinon, il se sent perdu......les parents qui ont peur que leur enfant ne les aime
plus parce qu'ils disent NON ont tout compris de travers...


 


Par contre, il est évident que parfois c'est compliqué, les sentiments qu'on a pour eux rend la chose compliquée.....et puis il y a le NON à différents âges, pour différentes
raisons.....pour ma part je ne connais pas encore le NON dit à l'ado, ils sont encore petits.....mais il est vrai que dans une journée j'en dit des NON hihi


certains sont simples à expliquer : pourquoi Liam 19 mois ne peut pas manger le shampoing hihi et puis il y a les plus compliqués...du genre pourquoi on dit NON à Adam quand il réclame d'aller à
la mer en plein mois de février MDR


Non, sans rire, il faut être constant surtout, expliquer pourquoi et être fort !!!!!!


je crois que j'ai plus de mal à dire NON dans mon entourage qu'avec mes enfants.....et comme on dit : trop bon, trop con !


merci pour ce débat! je publie un article pour ta communauté, programmé pour dem matin (vendredi)


bises!!!



Valérie 11/02/2011 08:44



Oui, en effet, il est bien plus simple de dire non à un petit qu'à un ado ! Je confirme ! Il y a des choses acquises et d'autres... nouvelles qu'ils essaient... et là, c'est un combat
permanent... pour leur bien mais ça, ils ne le comprennent que bien plus tard... On le sait, n'est ce pas ? On est passé par là... Merci pour ton article... Je suis un peu dans le potage ce matin
; tu sais je t'avais dit que j'aurais un nouveau traitement alors ça y est et il faut le temps que je m'y habitue, je cumule les deux pour l'instant ! Bonne journée Sam et à tout à l'heure pour
ton article.... Bisous



Fleur 10/02/2011 18:03



Je préfère leur dire non lorsqu'ils sont petits...Je pense qu'ensuite, je n'aurai même pas à le faire...C'est important de poser des limites...BIZZZZ



Valérie 10/02/2011 19:08



Oui, c'est bien plus facile quand ils sont tout petit parce que une fois ado... c'est une autre paire de manche... même si petits on leur a poser des limites, déjà ils essaient de les "passer"...
pas facile cette période !



catiechris 10/02/2011 10:54



j'écoute ta musique que j'aime, me suis inscrite à ta communauté, prise par le temps tout à l'heure direction paris voir mama mia je reviendrai te lire quand tout sera plus calme....



Valérie 10/02/2011 14:52



Merci Catie... Je te souhaite une bonne journée alors... Bisous



catherine 09/02/2011 22:14



coucou Valerie!


Vaste sujet! Mais je maintiens q1 enfant ne peut se construire qu'avec des limites et de la frustration.


Et quand ce n'est pas le cas , et bien ca donne la jeune que j'accueille depuis 1 mois, qui n'a jmais appris a obeir et qui fait des caprices de bb de 2 ou 3 ans. C'est inimaginable!!! Nous
sommes obligés de faire de la contention lorsqu'elle pique ses crises car 1 bb de 2 ou 3 ans ne fait pâs de degats mais un grand machin de 65 kgs......jte dis pas. Alors moi qui avait dit que je
ne voulais ^plus m'occuper de bb a part de mes ptits enfants , je me retrouve avec un bb dans un corps d'adulte avec tt a apprendre et avec la revolution hormonal en plus !!! Coktail explosif!!!


Alors oui oui et oui , il faut apprendre a dire non a ses enfants, leur donner des limites c'est les aimer encore plus que de ceder a toutes leurs demandes ! Parce que dans la vie , on a pas tout
ce qu'on veut et c'est tout petit que cela s"apprend...on est moins malheureux plus tard!


bizzzz ma valerie



Valérie 10/02/2011 07:52



Merci pour ton témoignage Catherine que je viens de lire à Caroline ! Tu dois en baver quand même parfois ! Et moi aussi souvent ! Mais je pense qu'elle comprend mieux en grandissant... Enfin,
des fois... Oui, je comprends que tu préfères t'occuper de tes petits-enfants, ils sont adorables (je me tiens informée de loin...)... Bisous Catherine et bonne journée



carole 09/02/2011 20:08



Bonsoir Valérie !


Et bien moi je ne sais pas comment j'aurais été avec Margaux mais je sais que je suis peu dans le meme esprit que toi meme si évidemment on ne peut pas dire NON à tout. Je pense qu'il faut savoir
poser les limites, leur faire comprendre que tout n'arrive pas tout cuit et qu'il faut peut etre un peu mérité les choses pour les avoir ! Avec les enfants de chéri aucun problème mdr !! Là je
sais dire NON !! hihi


Gros bisous ma p'tite Valérie et très bon premier débat !



Valérie 09/02/2011 20:26



Oui, c'est parfois plus facile de dire NON aux enfants du conjoint... qu'aux nôtres, il y a les sentiments et ils savent en jouer, c'est là qu'il faut être prudent ! Bien sûr qu'on ne peut pas
dire non à tout, faut un juste milieu... Merci d'avoir participé, bisous



zaza67 09/02/2011 17:30



Le non est obligatoire !


On ne construit rien sans non !!!!


Losrque l'on ai adulte on ai confroté au non et on a pas le choix !


Pour les enfants c'est toute leur vie qui en dépend !


je suis d'accord avec toi , les enfants aiment et sont rassuré par des adultes qui font preuve d'autorité !


Bisous ma belle



Valérie 09/02/2011 18:48



Oui, adulte, c'est bien plus facile à comprendre et à appliquer aussi... C'est vrai aussi que tout dépend de l'éducation que l'on a reçu ! Des parents reproduisent ce qu'ils ont vécu enfants...
et des fois, c'est pas triste, d'après ce que j'ai pu voir ! Merci pour ta participation... Bisous



vivi 09/02/2011 17:17



Excellent thème et vaste sujet. Je suis en train de lire (parallèlement à tout le reste mais un chapitre de temps un temps seulement sinon ce serait assez indigeste) un livre qui s'appelle
"Parents, osez dire NON" du Dr Patrick Delaroche. Il reprend bien les problématiques que tu évoques et où l'absence de limites peut mener. Comme tu le dis si bien : l'enfant a besoin de limites
et, contrairement à ce que l'on peut penser, il a besoin qu'on lui dise non. Et surtout, qu'on ne revienne pas dessus. Cela dit, j'avoue que ce n'est pas facile, même quand il ne s'agit pas de
ses enfants mais de ses voisins, collègues amis, etc.



Valérie 09/02/2011 18:50



Merci Vivi ! Oui, ce n'est pas toujours facile mais quand on dit non, c'est mieux de s'y tenir... Moi, j'ai eu beaucoup de mal à dire "non" quand je bossais, avec mes collègues, mes patrons, et
ça ne m'a pas toujours aidé, bien au contraire... cela a plus été perçu comme une faiblesse et on a souvent abusé de moi, de ma gentillesse ! Savoir dire non, c'est aussi savoir s'imposer !



José 09/02/2011 16:12



Délicat tout ça... Chacun élève ses enfants comme il l'entend et des fois ils finissent par s'en mordre les doigts...  Et le pire c'est qu'il ne faut pas surtout leur faire des remarques sur
la façon de faire!...


Moi j'ai été élevé à la dure, comme ça se faisait dans le temps et je ne suis pas mort, et je ne suis pas devenu délinquant, ni malade mental ni rien d'autre...


Et mes enfants, je n'ai jamais eu besoin de claques, quand tu sais t'imposer et leur montrer qui est le patron dés le plus jeune âge, ils finissent par comprendre vite. La vie est plus agréable
pour tout le monde ensuite.


J'ai toujours eu des compliments à propos de mes enfants quand j'allais n'importe où avec eux. jamais sortis de table sans demander la permission, jamais se servir des gâteaux apéro ou autre
chose sur la table... Ils ont toujours demandé poliment sans jamais oublier le SVP et les mercis...


Et aujourd'hui ils sont reconnaissants de l'éducation qu'ils on reçu et on s'entend très bien... Même mes petites filles sont polies et toussa...



Valérie 09/02/2011 16:17



Pareil pour les miennes à l'extérieur, que des compliments... Par contre, à la maison, à table, c'est une autre histoire... Mais pas de caprice dans les magasins, pas de honte à cause de ça !
C'est vrai que c'est un sujet délicat et que chacun fait comme il l'entend et surtout comme il le peut... il y a une éducation derrière qui n'aide pas toujours... Mais c'est vrai, qu'en
grandissant, ils se rendent compte du service qu'on leur a rendu... enfin, j'espère ! Il m'arrive de céder, c'est vrai mais pas trop souvent quand même... car elles auraient vite fait d'en
profiter !



Gégette 09/02/2011 16:00



Je crois que tu as tout dis , du moins, personnellement je pense comme toi!


Je n'ai donc rien à rajouter!


Bisous



Valérie 09/02/2011 16:02



Je ne sais pas si j'ai tout dit, j'ai essayé de faire le tour de la question mais de mon point de vue... certaines personnes peuvent voir les choses d'une autre façon...



Flo-Avril 09/02/2011 15:53



Ce n'est pas de mon domaine...


Amitiés, Flo



Valérie 09/02/2011 16:05



Il n'y a pas qu'aux enfants qu'on doit apprendre à dire non mais aussi dans notre entourage... Mon père, par exemple, n'a jamais su dire non ! Même à nous, ses enfants, ils ne nous refusaient
rien, ne posaient pas de limite et j'ai largement débordé ! Il ne sait pas dire non, encore maintenant qu'il est en retraite, ses anciens clients viennent le voir pour des "bricoles" et il
accepte tout même si cela l'ennuie ! Pas si facile que ça de dire non finalement...



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents